Somewhere on Earth

Un colosse aux pieds d'argile

extrait du livre Comment tout peut s'effondrer

- Pour le physicien Yaneer Bar-Yam, spécialiste en science des systèmes et directeur du New England Complex Systems Institute de Cambridge (Etats-Unis), "une société en réseau se comporte comme un organisme multicellulaire" : la pluspart des organes sont vitaux, on ne peut amputer une partie des organes sans risquer la mort de l'organisme. Ce qu'a découvert ce chercheur, c'est que plus ces systèmes sont complexes, plus chaque organe devient vital pour l'ensemble de l'organisme. A l'échelle du monde, donc, tous les secteurs et toutes les régions de notre civilisation globalisée sont devenus interdépendants au point de ne pouvoir souffrir d'un effondrement sans provoquer le vacillement de l'ensemble du métaorganisme. Autrement dit, nos conditions de vie à ce moment et à cet endroit précis dépendent de ce qui s'est passé il y a peu à de nombreux endroits de la Terre.

Cela peut-il nous aider à comprendre ce qui est en train de se produire en ce moment avec la crise sanitaire actuelle et à en imaginer les conséquences ? (NDLR)

"On vit une crise cardiaque du modèle industriel globalisé" Interview de Pablo SERVIGNE (Co-auteur de "Comment tout peut s'effondrer") du 04 avril 2020 sur France Inter à ce propos 

 

 

civilisation industrielle coronavirus

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire